Tout le monde aime l'Insoumise

Suite à l'expulsion de l'Insoumise

Hier, mercredi 4 janvier, vers 19h nous apprenons par des gens du quartier que la police municipale entre par effraction dans L'Insoumise. Nous arrivons pour constater que des uniformes surveillent la porte en attendant que l'entreprise Rabot-Dutilleul ferme le lieu. Le responsable de la mairie nous assure qu'il ne s'agit que d'un placage en bois provisoire en attendant qu'un expert considère si l'incendie n'a pas endommagé la structure du bâtiment. Auquel cas il n'y aurait pas d'expulsion. Nous savons que la structure du bâtiment n'a pas été touchée, les pompiers nous l'ont confirmé.

Nous savons aussi que les flics comme la mairie mentent comme des arracheurs de dents. Du monde arrive, ça commence à gueuler. Ils appellent du renfort, on fait de même, assez rapidement on se retrouve une bonne cinquantaine à voir ce qu'on peut faire devant les lieux. Les CRS se pointent, chiens en laisse et flashball en bandoulière. On gueule : "La mairie profite de l'incendie", "Prolo dégage, la mairie aménage", "Une expulsion, mille ouvertures". Bousculade, manif sauvage, les flics chargent et gazent, on se disperse 200m plus loin.

Le lendemain matin la mairie mure, l'expert ne passera jamais. La mairie a trouvé une bonne excuse pour en finir avec ce lieu. Rappelons qu'elle fait suite à celle, la semaine dernière, des mineurs isolés des Olieux, toujours livrés aux tenailles du froid.

Retrouvons-nous dans les locaux voisin de la CNT dimanche 8 janvier à 13h pour trouver une réponse collective face à la gentrification et à ces nouvelles expulsions hivernales.

Pas de toit, pas de pitié. L'insoumise

AGENDA

  • Samedi 14 janvier à 18h metro Rihour

    Rassemblement contre les expulsions,
    en soutien à l'Insoumise et au Olieux!

  • NOUS CONTACTER

    linsoumiselille@riseup.net


    LIENS